Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
Point de Mire

Plus de 800 élèves en mode créativité littéraire avec Thierry De Greef en tournée les écoles primaires de la CSRL

Le « Chemin d’Heming », une pièce de théâtre - en livre - qui stimule la créativité littéraire de près de 800 enfants ! Cela se joue, cela se lit. Cela se lit, cela se joue.  


​Bonaventure, 11 mars 2019 - Dans le cadre du programme La culture à l’école, la Commission scolaire René-Lévesque (CSRL) et Thierry de Greef, auteur belgo-canadien vivant à Montréal, initient près de 800 élèves de 5e et 6e années du primaire à la créativité littéraire.

Tournée des écoles

Les 21 écoles primaires de la CSRL auront donc accès à cet atelier qui ouvre la porte et stimule la créativité des enfants. Thierry De Greef fera vivre l’atelier de théâtre dans les écoles situées entre New-Richmond et Paspébiac du 11 au 15 mars, puis, dans les écoles de Port-Daniel à Cap d’Espoir du 1er au 5 avril 2019.

« 10 à 12 ans, c’est l’âge idéal pour stimuler et s’ouvrir à la culture théâtrale et à son expression littéraire, les enfants ne sont pas encore formatés par les adultes, ils ont le jeu en eux sans avoir les freins qui naîtront plus tard, il suffit de les aider et les guider un peu, c’est ce que nous faisons. Il est faux de croire que le théâtre en livre publié est difficile d’accès. » dit Thierry de Greef, l’auteur du Chemin d’Heming.

Un livre, des illustrations. Une pièce. « Le Chemin d’Heming » 

Émile, il pourrait être accroché au phare d’Ar Men ou au phare du Cap-des-Rosiers, le plus haut phare de la Gaspésie. Le nom n’a pas d’importance finalement. Il aurait pu être marin. Il est le gardien de ce phare qui lutte et qui veille. On le croit seul, mais il ne l’est pas. Bien entouré, dans un huis clos forcé, au milieu des éléments déchaînés.

Il y a Ulysse, son ami de longue date, qui ne sait trop ce qu’Homère attend de lui. Il y a Amandine, celle de la mer, l’onde claire des courants et la voix des marins. Il y a aussi Charles, l’aristocrate au grand nom mondialement connu excepté d’Émile. Charles Nungesser est tombé de haut, son Oiseau Blanc s’est abîmé. En mer.

 « La culture dépend de nous, à nous de la faire arriver et de la partager en région, soutient Thierry de Greef, cela fait aussi partie de la mission d’auteur, je pense. »

 Un atelier de création théâtrale, stimulation de la créativité

Sur la base de la pièce Le Chemin d’Heming, l’auteur invite les élèves à créer un monde où une personne vivant en huis clos, comme un gardien de phare (Émile), crée des liens avec des personnages secondaires pour ne pas sombrer dans la folie, ou ne pas rester seule. La vision peut être rationnelle (le personnage est atteint de maladie mentale) ou alors onirique, comme un conte (Alice au pays des merveilles); le texte de la pièce ne le dit jamais et laisse aller le lecteur à la libre interprétation. Cette construction théâtrale en huis clos a pour but de permettre aux élèves de se créer un monde; soit totalement imaginaire ou faisant référence à des univers qui leur sont propres et qu’ils connaissent.

« Le but de ces ateliers est de stimuler la littératie, d’encourager les enfants à écrire, d’ouvrir leur champ d’expression. Ce sont des outils puissants pour les enseignants et les enseignantes qui, s’ils le désirent, peuvent réinvestir les apprentissages, dans les cours d’art dramatique ou de français, mais aussi en science et en histoire. » explique Julien Cyr, technicien en loisirs à la CSRL. 

-30-

Source et information :                                     

Julien Cyr

Technicien en loisirs

418 759-3343 – Poste 6128

julien.cyr@csrl.net


 ​​