Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
Point de Mire

Près de 2 000 élèves du primaire en sortie culturelle au théâtre!

Edgar Paillettes, une pièce de théâtre lumineuse, touchante et originale, était présentée du 8 au 12 avril derniers aux élèves du primaire de la Commission scolaire René-Lévesque dans les salles de spectacles régionales de Carleton-sur-Mer, New Richmond et Chandler. Une sortie que ne sont pas prêts d’oublier près de 2000 enfants âgés entre 6 et 11 ans, qui en sont revenus avec des commentaires inspirés et les yeux brillants!

 

Cette sortie culturelle en salle était organisée par le Comité culturel de la Commission scolaire qui veut permettre au plus grand nombre possible d’élèves de découvrir et d’assister à des événements culturels de grande envergure hors de l’école, en plus d’offrir une panoplie d’activités culturelles à l’école.

 

-30-

Source : Communications CSRL


Description de la pièce Edgar Paillettes

 

Description de la pièce  - Tirée du site de la Maison Théâtre

L’auteur Simon Boulerice et son acolyte à la mise en scène ont réussi un tour de force : aborder l’autisme chez les enfants sans aucune lourdeur et avec beaucoup de tendresse. Le spectacle aux magnifiques projections vidéo se concentre sur la relation entre deux frères bien différents l’un de l’autre. Lorsque les lumières se rallument, un petit morceau de chacun d’eux s’est introduit dans notre cœur. (Sophie Labelle, directrice artistique)


L’HALLOWEEN TOUS LES JOURS

Edgar se déguise à longueur d’année, tous les jours, sauf le samedi. Aujourd’hui cowboy, magicien ou chat, demain peut-être homme-grenouille, funambule ou encore pirate. Il est aussi extravagant que flamboyant… et drôle ! À côté de lui, son grand frère Henri a l’impression d’être invisible. Tout le monde n’en a que pour Edgar. Malgré l’ombre que projette sur lui le petit frère, Henri saura faire preuve d’une immense tendresse pour son complice de tous les jours.

 
BRILLER DE L’INTÉRIEUR

Les vêtements sobres d’Henri et les costumes d’Edgar témoignent de la grande différence qui existe entre ces deux tempéraments. Edgar dira avec beaucoup de lucidité à son frère : « Moi, ma poésie est « exéburante » et la tienne est tournée vers l’intérieur, elle brille à l’intérieur ! » N’est-il pas grand temps pour Henri l’introverti de montrer qui il est ? Il découvrira qu’il n’a pas besoin de costume flamboyant pour être un véritable héros…

 
VOIR LA DIFFÉRENCE AUTREMENT

L’auteur s’est inspiré d’un fait vécu, puisqu’il a rencontré dans une école un vrai petit Edgar autiste déguisé en cowboy. Et pour le spectacle, il a davantage voulu mettre l’accent sur la flamboyance et le côté poète de cet enfant différent. Si la problématique de l’autisme sous-tend le texte, les jeunes spectateurs remarqueront surtout qu’Edgar est un petit frère magnifiquement original. Et qu’il a de la chance de pouvoir compter sur l’amour de son grand frère.

CRÉDITS PRINCIPAUX

L’Arrière Scène en coproduction avec La Manivelle Théâtre (France)
Texte : Simon Boulerice
Mise en scène : Simon Boulerice et Caroline Guyot

-30-

​Source : Maison Théâtre